Big-band à 17 personnalités jouant un répertoire de compositions et d’arrangements originaux, le Kinship Orchestra propose une marmite sonore puissante et généreuse, où des mélodies patiemment marinées aux influences éclectiques viennent à la rencontre d’harmonies méticuleusement assaisonnées, le tout porté par des rythmiques frémissantes et passionnées.

Kinship” se traduit par “parenté”, mais désigne aussi de manière plus générale quelque chose que l’on partage. Il s’agit ici de la passion commune pour le jazz, l’improvisation et le jeu en grand ensemble que ces musiciens ont héritée des générations précédentes, qu’ils considèrent comme parents spirituels.

Le Kinship Orchestra est une célébration de la musique en grande formation, et comme lorsqu’on se retrouve autour d’un feu, il ne s’agit pas de vénérer les cendres, mais de nourrir la flamme.

L’orchestre

Trompettes : Sylvain Avazeri, Quentin Tillie, Aniousha Peicaud, Cleveland Donald
Trombones : Matthieu Maigre, Cédric Antier, Bruno Sallandrouze
Tuba : Élise Sut
Saxophones : Ézéquiel Celada, Julien Florens, Antoine Lucchini, Jean-François Bonnel, Yannick Destrée
Guitare : Gabriel Manzanèque
Piano : Maryline Ferrero
Contrebasse, composition, arrangement : Nghia Duong
Batterie : Léo Achard

Création 2022

C’est dans l’œuvre de l’écrivain argentin Jorge Luis Borges que Nghia Duong trouve une source intarissable de fascination et d’inspiration. Entre la bibliothèque qui contient toutes les combinaisons possibles des vingt cinq symboles alphabétiques (La bibliothèque de Babel), le labyrinthe à l’aspect multiple qui finit par se perdre lui-même dans les embranchements multiples du temps (Le jardin aux sentiers qui bifurquent), ou encore l’homme qui voulait rêver un autre homme dans son intégralité (Les ruines circulaires), ses créations qui invitent à la contemplation vertigineuse ne manquent pas.

Le premier répertoire thématique du Kinship Orchestra, L’Univers de Borges, s’inspire librement des contes de l’auteur argentin. Ses jeux combinatoires audacieux deviennent des pistes fécondes de composition tandis que le réalisme magique de ses récits invoque une large palette de textures sonores. Les compositions de Nghia Duong mettent en lumière la richesse et la singularité des mythologies de Jorge Luis Borges en privilégiant une exploration ludique du jeu en grand ensemble. Après tout, à dix-sept, la combinatoire des mélodies, des rythmes et des timbres devient bien plus amusante !

« Je me suis amusé. C’était un jeu. Un peu comme le cas d’un joueur d’échecs. Il y a un problème. Il y a un amusement. Et une joie »

Jorge Luis Borges (entretiens avec Georges Charbonnier – 1965)

Ce répertoire sera créé au Festival de Big Bands de Pertuis le 2 août 2022.

Concerts

24 août 2022
Festival “Musique dans la Rue” – Aix-en-Provence

2 août 2022
Festival de Big Bands de Pertuis (Création de l’Univers de Borges)

19 juin 2022
Palais Carli – Marseille

24 août 2021
Festival “Musique dans la Rue” – Aix-en-Provence